L'AFPA à Istres

Coup de projecteur : Au centre Afpa les Istréens rencontrent les stagiaires en formation

Belle mobilisation des partenaires et des visiteurs pour la nouvelle édition de la « Journée Citoyenne, Portes ouvertes sur la ville » organisée au centre Afpa jeudi 11 juin 2015. 

Une satisfaction affirmée par Pascal PHILIPPE, Directeur du centre AFPA d’Istres aux nombreux partenaires au moment du lancement de l’opération :  « C’est un immense plaisir de vous accueillir au centre Afpa d’Istres pour cette journée citoyenne que nous organisons avec l’appui de la ville d’Istres en présence de nombreuses associations locales et de nos partenaires pour l’emploi.». Nicole JOULIA, Première adjointe de la ville d’Istres, a souligné « l’importance de telles manifestations qui rassemblent les différents acteurs locaux et je remercie l’AFPA pour cette initiative ». Gilbert FERRARI, Vice-Président de Ouest Provence était également présent et s’est « félicité de cette mobilisation ». « Cette journée citoyenne doit permettre à nos stagiaires de rencontrer les associations locales dont les acteurs pour l’emploi  afin d’apporter des réponses complémentaires d’accompagnement à différents  niveaux : financier, social culturel ou sportif.  C’est un engagement que nous avons pris avec le Conseil Régional PACA, qui je le rappelle est le principal financeur des formations pour les demandeurs d’emploi sur le centre AFPA » poursuit le Directeur de l’AFPA.  « C’est l’occasion aussi pour les Istréens et Istréennes de découvrir ou redécouvrir le centre AFPA, l’offre de formation,  les plateaux techniques, dialoguer avec les formateurs et les stagiaires et prendre connaissance des nombreuses actions que nous mettons en place pour permettre aux demandeurs d’emploi et aux salariés en formation d’accéder à la qualification et à l’emploi ». Les visiteurs ont pu donc rencontrer l’ensemble des personnes mobilisées dans différents endroit du centre et découvrir la qualité et la diversité de l’outil de formation présent sur ce territoire. L’Afpa souhaite pouvoir renouveler cette opération.

TRANSITIONS ENERGETIQUES : FEE Bat Global

L'Afpa forme les futurs professionnels garants de l'environnement

Soyez plus compétitif sur le marché de l'emploi !

Vous êtes Demandeur d'emploi, l'Afpa vous accompagne pour que votre futur employeur obtienne le label RGE (Reconnu Garant de l'Environnement)

Formation FEE Bat Global du 29 juin au 27 juillet 2015 à Istres

Réunions d'information le 2 juin à Istres - 14h

Renseignement 3936 (Coût moyen 6 cts/mn – Plus d’infos 3008)

Avec l'Afpa d'Istres, formez-vous aux métiers qui recrutent

Une nouvelle année offre des perspectives positives pour trouver un nouveau métier. Le centre AFPA d’Istres propose des entrées en formation où il est encore possible de s’inscrire. Une occasion de se former dans les conditions réelles et d’obtenir un diplôme qui facilitera le retour vers l’emploi.

  • Technicien supérieur en automatique et informatique industrielle, le 18 août 2015
  • Monteur levageur, le 24 août 2015
  • Technicien supérieur en réseaux informatiques et télécommunications,  le 21 septembre
  • Agent magasinier, le 28 septembre 2015
  • Serveur en restauration, le 6 octobre 2015

Renseignement 3936 (Coût moyen 6 cts/mn – Plus d’infos 3008)

LE CONGE INDIVIDUEL DE FORMATON (CIF) A L'AFPA D'ISTRES

Pour changer de vie professionnelle, se qualifier ou évoluer dans son métier, choisissez l’Afpa !
Salariés en CDI, CDD ou Travailleurs temporaires, vous pouvez suivre une formation Afpa et accéder à un niveau de qualification grâce au CIF. L’Afpa vous conseille, vous accompagne et vous aide à monter votre dossier.

    • Réceptionniste en hôtellerie, le 29 septembre 2015
    • Electricien, le 30 septembre 2015
    • Technicien de maintenance industrielle, le 5 octobre  2015
    • Mécanicien-réparateur automobile, le 19 octobre 2015
    • Agent de fabrication d'ensembles métalliques, le 27 octobre 2015
    • Comptable-assistant, le 2 novembre 2015
    • Dessinateur d'ouvrages de métallerie, le 2 novembre 2015

    Renseignement 3936 (Coût moyen 6 cts/mn – Plus d’infos 3008) ou Contact CIF Paca

    Déclics formation à Istres, votre rendez-vous métier

    Le Centre de formation AFPA d'Istres organise des réunions d'information sur la formation professionnelle.

    à 8H30

    Programme de la matinée : Accueil, information collective sur la formation professionnelle, le dispositif de formation de l'établissement + réponses aux questions. Information sur les secteurs d'activités, les filières de l'établissement. Visites d'ateliers, de plateaux techniques. Rencontres avec des formateurs professionnels si nécessaire.

    • 16/07/2015
    • 30/07/2015
    • 03/09/2015
    • 17/09/2015
    • 01/10/2015
    • 15/10/2015
    • 29/10/2015
    • 12/11/2015
    • 26/11/2015
    • 10/12/2015

    N'oubliez pas votre CV

    Renseignement 3936 (Coût moyen 6 cts/mn – Plus d’infos 3008) - recrutement.istres@afpa.fr

    Des techniciens d’Orange passent leur VAE à l’Afpa

    Patrick Cavaillès est attentif aux explications de Roland Martinet un des formateurs Afpa sur les Réseaux Informatiques et Télécommunications.
    Comme dix-huit autres salariés de la société Orange, Patrick Cavaillès est à Istres pour obtenir un diplôme grâce à la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE). Il confie: «Car, quelles qu’en soient les raisons, pour l’avenir, avoir un diplôme dans sa spécialité professionnelle est important». Il détaille son parcours « je suis technicien d’intervention support sur les réseaux structurels depuis 1990 chez Orange. Au fur et à mesure de ma carrière, j’ai été formé en interne. La proposition de notre société, de faire valider cette expérience par un Titre (diplôme) professionnel d’Etat reconnu de Technicien Supérieur en Réseaux informatiques et Télécommunications(TSRIT) était donc très intéressante». Marilyne Mong, en charge de la VAE à l’Afpa d’Istres, explique : «Dans le cadre d’une une convention nationale avec l’Afpa (depuis 2007), Orange a souhaité faire diplômer certains de ses techniciens non titulaires du titre après une évaluation en interne. Pour certains d’entre eux des modules d’accompagnement complémentaires de deux semaines ont été rajoutés avant la session de validation devant un jury professionnel prévue au mois d’avril.» Elle rappelle que la VAE « permet de faire valider son expérience et ses compétences en vue de l’acquisition d’un diplôme. Au-delà de la satisfaction personnelle, cela peut servir par exemple pour une progression dans son entreprise ou dans le cadre d’une recherche d’un nouvel emploi».

    L’Afpa accompagne également les particuliers pour le montage des dossiers de VAE.

    Renseignements sur vae.istres@afpa.fr  ou appeler le 3936 (Coût moyen 6 cts/mn – Plus d’infos 3008).

    OBJECTIF EMPLOI : Une formation exigeante de câblage Aéronautique

    «J’avais beau maîtriser le métier de câbleur, la spécialisation dans l’aéronautique enseignée ici est beaucoup plus pointue» confie Jean-Pierre Baurain. A 53 ans, il est retourné en formation car «après 20 ans comme câbleur chez ERTEC, j’ai subi un licenciement économique». Entré en formation de Câbleur Aéronautique depuis trois semaines au centre Afpa d’Istres, Jean-Pierre découvre les techniques spécifiques et pointues liées à ce secteur professionnel. « Le niveau d’exigence est encore plus accru que ce que j’ai connu auparavant. Ainsi, malgré mon expérience de câbleur de tableaux et d’armoires électriques, je dois tout apprendre des spécificités de l’aéronautique». La formation permet de savoir réaliser des harnais électriques à destination de tout type d’aéronef. Pour cela, explique le formateur Ali Labriak. «nos stagiaires doivent maîtriser la technique du frettage, la technologie des câbles utilisés dans l’aéronautique, le dénudage, le sertissage de cosses et des contacts spécifiques à ce secteur». Les entreprises autour d’Istres ont déjà répondu favorablement à l’accueil des douze participants pour leur premier stage au mois de septembre. Cette formation est gratuite et rémunérée car financée par l’ADEFIM (Association de développement des formations des Industries de la Métallurgie) et Pôle Emploi.

    Renseignement 3936 (Coût moyen 6 cts/mn – Plus d’infos 3008)

    COUP DE PROJECTEUR : Des facteurs formés à l'Afpa

    Dans le cadre d’un accord cadre national, l’Afpa a été retenue pour former dans toute la France 800 facteurs recrutés en alternance en emploi d’avenir ou contrats de professionnalisation entre 2014 et 2015. Les contrats, d’une durée de 8 mois, intégreront une formation qualifiante sur deux mois animée par l’Afpa et la Poste. Sur Provence-Alpes-Côte d’Azur, plus de 100 jeunes bénéficieront de ce vaste plan de de formation.

    D’ici à 2015, 6 groupes d’emplois avenir seront ainsi réalisés en PACA, soit 58 jeunes facteurs et 11 Préparateurs de Commande en Entrepôt. Cette étroite collaboration offre donc régionalement à ce jour, 12 emplois sur Nice, 13 sur Toulon, 20 sur Marseille, 13 sur Avignon et 11 Préparateurs de Commandes en Entrepôt pour Istres.

    Renseignement 3936 (Coût moyen 6 cts/mn – Plus d’infos 3008)

    OBJECTIF EMPLOI : Elle apprend à conduire un chariot indispensable en logistique

    « Ce sont mes débuts de conduite de chariot automoteur et je stresse un peu » avoue toute concentrée Melinda Beneventi. Cette Istréenne de 20 ans entrée depuis une semaine dans la formation de Préparateur de commandes à l’Afpa est aujourd’hui sur le dispositif logistique du centre d’Istres sur un parcours de prise en main d’engin de manutention. Elle précise « depuis l’Age de 17 ans je n’ai fait que des petits boulots éphémères, dans la pâtisserie ou dans l’entretien dans une structure d’habitat collectif ». Et, ce sont ses  amis qui travaillent dans une entreprise d’entreposage qui lui ont parlé de ce secteur d’activité « en fort développement dans notre région et des possibilités d’embauche à court terme ».
    En effet, la proximité du Grand port de Marseille a généré de nombreuses plates-formes logistiques. Son formateur, Patrick Masson confie que « toutes ces sociétés ont actuellement besoin de personnel qualifié. En un peu plus de trois mois les stagiaires apprennent donc à l’Afpa à préparer les commandes, à prélever les marchandises en quantité et qualité, à assurer l’emballage, le conditionnement en  palettes et le chargement dans les véhicules de transport. Le diplôme de niveau V passé en fin de formation devant un jury de professionnels est accompagné d’une dispense de CACES R389 cat 1 pour la conduite d’engins indispensable dans la profession. Chacune de ces opérations répondants aux besoins des clients est bien entendu enregistrée dans le système d’exploitation afin d’assurer la traçabilité des marchandises». En quelques minutes, Melinda prend déjà de l’assurance et précise : « j’aime déjà ce métier car il est actif cela me plait. Et, comme je suis volontaire j’y arriverais».

    La prochaine formation de Préparateur de commandes débute le 28 mai, elle est financée et rémunérée par le Conseil Régional pour les demandeurs d’emploi.

    Renseignements jeudi 12 mars à 8h30 Chemin de la Picholine Avenue Felix Gouin à Istres.

    Renseignement 3936 (Coût moyen 6 cts/mn – Plus d’infos 3008)

    OBJECTIF EMPLOI : Diplôme en poche, le jockey se reconverti en cuisine

    Robert Escobar est un Marseillais passionné et heureux d’être depuis plusieurs mois à Istres. Il explique : «Dès mon jeune âge, j’avais deux passions : le cheval et la cuisine. J’ai donc tout d’abord exercé comme jockey professionnel. Mais après plus de 16 années, des contraintes physiques m’ont écarté des champs de course. Alors je me suis orienté vers la cuisine. Mais dans ce domaine où le diplôme me manquait, après plusieurs expériences je me suis retrouvé demandeur d’emploi» poursuit-il, tout affairé à un contrôle de remise en température d’un plat de riz pilaf. Car à 50 ans, à l’issue de cinq mois de formation, il passe devant un Jury son diplôme professionnel d'Agent de restauration à l'Afpa d'Istres. Son formateur, Mickael Escoulent revient sur tout ce que son stagiaire a appris : « Il est maintenant qualifié dans ce métier pour exercer dans des contextes souvent différents, aussi bien dans de la restauration de collectivité que du commercial, dans la cuisine, en salle ou sur un linéaire de service. Il pourra assurer des activités de préparation, d'assemblage et de mise en valeur des mets simples en respectant les consignes et la réglementation relatives à l'hygiène et à la sécurité. Réaliser aussi la mise en place des espaces de distribution ou de vente et leur réapprovisionnement au cours du service mais participer aussi au nettoyage et à l’entretien des locaux, des matériels, de la vaisselle ».
    Pour exercer dans ce métier très recherché, Robert n’aura pas à attendre très longtemps. «J’ai déjà eu des entretiens concluants, dont déjà une proposition pour un premier poste immédiat en remplacement.»

    La prochaine formation d’Agent de restauration débute le 9 mars, elle est financée et rémunérée par le Conseil Régional pour les demandeurs d’emploi.

    Réunion d'information le jeudi 26 février à 8h30, Afpa d'Istres.

    Renseignement 3936 (Coût moyen 6 cts/mn – Plus d’infos 3008)

    COUP DE PROJECTEUR : L’Afpa invite les Istréens à visiter son centre

    La population d'Istres est invitée à visiter le centre Afpa jeudi 13 novembre. Cette ouverture du centre est destinée à mieux faire connaitre le dispositif de formation pour adultes, ainsi que les espaces de formation situés sur la Commune d’Istres et ainsi encourager les échanges entre les Istréens et les stagiaires du centre de formation. Cette journée est en lien avec la Stratégie territoriale de sécurité et de la prévention mise en place par le Préfet de Police des Bouches du Rhône, le Procureur de la République, le Conseil Régional PACA et la Mairie d’Istres. L'ensemble des partenaires comme, Pôle Emploi, Mission Locale, l’accès aux droits, la santé, la culture et le sport seront présents sur le site pour apporter toutes les réponses au « mieux vivre ensemble ».

    L'afpa à Istres c'est 9 hectare, 32 000 m2 de surfaces de cours et d'ateliers, 34 formations diplômantes et 2 593 personnes (demandeurs d’emploi, salariés, etc.) formés l’an dernier.

    Renseignement 3936 (Coût moyen 6 cts/mn – Plus d’infos 3008)

    OBJECTIF EMPLOI : Elle a trouvé sa voie grâce l’électricité auto

    «Avec un CAP de biologie et un Bac, je n’ai jamais pu trouver d’emploi dans cette branche » explique Monique Di Fiore une marseillaise de 32 ans. Entrée fin septembre dans cette formation au centre d’Istres, elle sera en capacité fin juin d’intégrer un nouveau travail dans un garage ou une concession. M. Coquillaud détaille les compétences qu’elle aura acquises, comme tous les autres stagiaires de cette promotion : «elle pourra effectuer toutes les opérations d’entretien ou des remplacements courants sur des véhicules légers. Car avec le diplôme professionnel de mécanicien automobile autonome, elle sera polyvalente, et capable d'agir sur des aspects mécaniques comme la transmission, les systèmes de freinage, suspension ou direction comme sur la partie électrique et électronique. Sa connaissance des normes et sa capacité à comprendre les schémas électriques l'autoriseront à assurer seul la pose, l'entretien ou le diagnostic et le dépannage des circuits (verrouillage centralisé, lève vitres, éclairage, allumage, etc.). Son diplôme comprend aussi l’attestation d’aptitude qui lui permettra de manipuler les fluides frigorigènes des climatiseurs ». Monique se voit déjà exerçant son futur métier, car «je n’ai pas eu de mal à trouver mon prochain stage dans un garage. La formation est intéressante et même si pour l’instant je tâtonne encore entre la réflexion et la mise en pratique, le formateur est toujours présent pour me guider ».

    Renseignement 3936 (Coût moyen 6 cts/mn – Plus d’infos 3008)

    OBJECTIF EMPLOI : Après l’armée elle rempile en formation dans la cuisine - 08/12/2014

    « Je ne me sens pas perdu ! C’est un métier que j’ai exercé sur la base militaire d’Istres au cours de mes cinq ans d’engagement » explique en souriant Roxane Predal. Cette Istréenne de 39 ans malaxe une farce devant ses collègues. Elle est aujourd’hui en formation d’Agent de restauration au centre Afpa pour obtenir un diplôme et trouver un emploi. En effet, explique-t-elle, « les certificats de l’armée ne sont pas reconnus et de plus, une période assez longue de double maternité m’a éloigné de la pratique du métier. Ici on apprend vraiment en pratiquant.». Pour son formateur Mickael Escoulent «Roxane possède de bonnes bases. Et, grâce au cinq mois de formation à l’Afpa ponctués par deux périodes d’application en entreprise commerciale et de collectivités elle sera prête pour l’examen du diplôme professionnel d’Agent de Restauration qui lui manque». M. Escoulent détaille le contenu de ce métier qu’il enseigne: « l’agent de restauration qui dans son travail doit être méticuleux et maîtriser les règles d’hygiène pour garantir la sécurité alimentaire, prépare et assemble hors d’œuvre et desserts, assure les cuissons ou les remises en températures des viandes et légumes. Il doit aussi conjointement accueillir les clients et approvisionner régulièrement un linéaire de self-service. C’est un métier avec de nombreuses offres non satisfaites et la formation pour les demandeurs d’emploi est prise en charge par la région PACA». A la sortie de l’Afpa, les stagiaires peuvent être embauchés par de grandes sociétés de restauration mais aussi dans des restaurant traditionnels. Pour Roxane Predal le choix est déjà fait «j’aime travailler dans la restauration de collectivité. Et en plus c’est intéressant pour mon organisation familiale».

    Renseignement 3936 (Coût moyen 6 cts/mn – Plus d’infos 3008)

    OBJECTIF EMPLOI : Sylvie se forme pour devenir une artiste de la cuisine

    Sylvie Delolme mesure la température à cœur d’une viande à la sortie du four vapeur. Elle confie : « Après un emploi dans la décoration et une reconversion dans la ferronnerie, travailler dans la cuisine est pour moi une continuité puisqu’il existe une part artistique dans ce métier ». En effet, cette Istréenne de 50 ans termine sa formation à l’Afpa et passe son examen pour obtenir le diplôme professionnel d’Agent de restauration. Dès cette récompense en poche elle n’a que le week-end pour se reposer puisqu’elle commence dès lundi un premier CDD dans les cuisines d’une maison d’accueil  spécialisée de Fos-sur-Mer. «C’est dans cette structure que j’ai fait ma période d’application en entreprise, et j’ai beaucoup apprécié» complète-t-elle. Ce que confirme son formateur Xavier Venet : «l’hôtellerie restauration fait partie des métiers en tension surtout dans nos régions du sud fortements touristiques et il n’est pas rare qu’un emploi soit offert à la sortie de formation». Et il précise : « l’agent de restauration est un professionnel polyvalent qualifié qui assure la préparation des repas dans des établissements de restauration rapide, de restauration de collectivité. Il assemble et conditionne des produits alimentaires comme hors-d’œuvre, desserts et remet à température les plats cuisinés. Il peut  aussi accueillir et conseiller les clients, servir les plats à table et encaisser les règlements. Sa tâche se situe aussi  en amont et en aval de ces activités : approvisionnement, mise en place de la salle de restauration ou de linéaires de selfs, entretien des locaux et des ustensiles ». Sylvie Delolme pense déjà à l’avenir : « Après ce premier emploi je pense faire une formation de cuisinier plus gastronomique. Car ensuite j’ai l’objectif de créer une petite entreprise de traiteur, fabrication de plats cuisinés en liaison froide ».

    Renseignement 3936 (Coût moyen 6 cts/mn – Plus d’infos 3008)

    OBJECTIF EMPLOI : Pour réussir sa formation Anthony a suivi une préparatoire

    « J’étais dans la fonction publique territoriale dans la collecte des déchets. Mais j’ai souhaité changer de vie professionnelle. Et, depuis que je suis ici, je pense vraiment avoir trouvé ma voie dans l’industrie » explique Antony Fernandez tout en fixant un assemblage métallique avant de pratiquer une soudure. A l’Afpa, à 31 ans, cet habitant de Fos n’a pas hésité à remettre en question son avenir professionnel et à suivre une « préparatoire industrie » pour ensuite pouvoir débuter cette semaine une formation de tuyauteur.
    Frederic Aliome son formateur explique l’intérêt de suivre une « préparatoire industrie » de trois mois : « il s’agit en effet de mettre le candidat dans une situation de réussite. Il travaille durant ce temps les compétences nécessaires à l’apprentissage du métier. Cela passe par des mathématiques, du calcul technique, du dessin industriel en 3 D mais aussi par des gestes propres à la profession ». Pour certains candidats qui ont des compétences de base éloignées de l’emploi choisi, cette période préparatoire est préconisée par les prescripteurs et fait partie de la formation financée par le Conseil Régional PACA. Grâce à cette mise en situation, ensuite en cinq mois de formation de Tuyauteur Anthony pourra mettre en œuvre son nouveau savoir dans de nombreux secteurs de l’industrie. D’autant que cette formation, précise Anthony, lui « ouvre les portes d’un secteur industriel qui recrute autour de l’Etang de Berre et un peu partout en France». La pétrochimie, la construction navale, le nucléaire, mais aussi le bâtiment avec les chaufferies exigent des salariés très compétents et pointus en maintenance car les arrêts de production même très courts coutent très cher à l’entreprise.

    Renseignement 3936 (Coût moyen 6 cts/mn – Plus d’infos 3008)

    OBJECTIF EMPLOI : Il prend un congé pour devenir Agent d’entretien du bâtiment

    «Mon premier job c’était dans une équipe d’entretien dans une maison de retraite. Ensuite je suis devenu agent de sécurité à Rognac» confie Yannick Le Bever, 33 ans, tout en continuant un exercice de joint sur des carreaux de plâtre. « Mes deux premiers contrat m’ont permis d’atteindre la durée nécessaire pour pouvoir demander et obtenir un congé individuel de formation (CIFpoursuit-il. C’est le Fongecif de Basse-Normandie où se situe le siège de sa société qui vient de lui accorder dès sa première demande ce CIF pour une formation d’Agent d’entretien du bâtiment à l’Afpa d’Istres. «J’étais très motivé ! J’avais d’ailleurs joint à mon dossier les nombreuses offres d’emploi dans ce domaine sur la région» précise-t-il.
    Ce CIF est le droit de s’absenter de son poste de travail pour suivre une formation de son choix. Pour en bénéficier, le salarié doit remplir certaines conditions et présenter sa demande à l’employeur, selon une procédure déterminée. Il peut bénéficier, également sous certaines conditions, d’une prise en charge de sa rémunération et des frais liés au congé de la part de l’organisme paritaire collecteur agréé. Ces structures  qui assurent ce financement sont principalement les FONGECIF (présents dans chaque région) ou les OPCA propres à la branche d’activité. Peuvent en bénéficier l’ensemble des salariés CDI, CDD, ou travailleurs temporaires, seules les conditions d’accès sont différents. Son formateur Vincent Marroffino explique « qu’en cinq mois d’un peu de théorie et beaucoup de pratique, Yannick va apprendre pratiquement tous les métiers du second œuvre du bâtiment. A partir d’un espace individuel, il va monter des carreaux de plâtres, des plaques de Placoplatre, faire une installation électrique simple ou de plomberie sanitaire, poser carrelages et faïences et terminer avec la peinture ». Et il complète « cette formation est souvent effectuée dans le cadre des CIF pour des reconversions professionnelles.» A la sortie de l’Afpa les stagiaires passent un examen pour obtenir un diplôme professionnel d’Agent d’Entretien du Bâtiment qui leur permet de trouver un emploi dans différents établissements :société d’entretien, service aux particuliers ou aux entreprises. « Un bon nombre des anciens stagiaires décide aussi de créer leur propre société» conclu M. Marroffino.

    Renseignement 3936 - Dates de réunions CIF

    OBJECTIF EMPLOI : Pour trouver un travail rapidement, Stéphane devient Agent Magasinier

    Devant des rayonnages de stockage de marchandise, Stéphane Galligani écoute attentivement son formateur.

    Il raconte le parcours qui l’a conduit à l’Afpa d’Istres : "Après dix-sept ans dans le service en restauration, j’en avais fait le tour, il était temps de changer de vie professionnelle". Alors pour  apprendre un nouveau métier, cet Istréen de 37 ans vient tout juste d’intégrer la formation d’Agent Magasinier à l’Afpa. Et ce choix est déterminé comme il le précise,"J’ai fait un peu d’intérim dans la logistique et je me suis aperçu que non seulement cela me plaisait beaucoup mais que en plus d’un large potentiel d’emploi les progressions sont possibles dans cette branche en pleine expansion ". Ce que confirme son formateur Frederic Hodee : "Il est possible de trouver du travail un peu partout dans la région grâce à l’activité maritime des nombreuses plates formes logistiques sur Marseille, Fos, Grans (Clé sud), Saint Martin de Crau et Salon de Provence. C’est pourquoi à l’Afpa d’Istres nous formons ici des Préparateurs de commande et des Agents magasiniers ".

    Dans ses six mois de cours d’Agent Magasinier, Stéphane apprend dans les conditions réelles d’un entrepôt le traitement du déchargement jusqu’à la réexpédition des marchandises. Il assure  le stockage puis le déstockage des matériaux, des produits et des articles divers. Il tient à jour l’état des stocks pour  gérer les approvisionnements dans le système d’information de l’entreprise. En relation permanente avec des interlocuteurs internes et externes à l’entreprise, tels que fournisseurs et prestataires de services, il doit aussi faire preuve de compétences relationnelles.

    A l’issue de sa formation il passera un examen pour obtenir un diplôme professionnel de niveau V (CAP/BEP).

    Renseignement 3936 (Coût moyen 6 cts/mn – Plus d’infos 3008)

    OBJECTIF EMPLOI : En cinq mois Marion devient serveuse experte

    «Les arrière-cuisines sont le centre stratégique du service dans un restaurant» commente Marion Moreno tout en tranchant une baguette de pain. Elle est à son poste aujourd’hui à l’office du restaurant pédagogique de l’Afpa. A 23 ans, inscrite à Pole Emploi, elle a décidé de suivre à Istres une formation de serveuse en restauration financée par le Conseil Régional PACA, qui assure aussi sa rémunération. Son objectif : «malgré l’expérience de terrain acquise en restaurant et bar lors des saisons touristiques, j’ai besoin de combler de nombreuses lacunes techniques». Car cette formation d’une durée de cinq mois permet, comme l’indique sa formatrice Marylin Mong Thiong, «non seulement de réaliser le service des mets et des vins à la table en respectant les règles de préséances, de débarrasser, préparer et encaisser une addition mais aussi de réaliser les travaux préalables dans la salle. Suivant la taille de l’établissement certaines préparations doivent aussi se faire à l’office pour alléger et accélérer le service. La préparation d’un buffet et sa mise en œuvre font aussi partie de cet enseignement».  Mme Mong Thiong complète : «c’est un métier où la demande de main d’œuvre est très importante dans la région tout au long de l’année». Marion, bercée dans ce métier par l’expérience de sa mère a passé « par erreur » un BEP en sanitaire et social. Mais depuis son entrée à l’Afpa elle est maintenant persuadée d’avoir choisi la bonne voie. Et s’exprime déjà comme une professionnelle : « On se doit d’être polyvalent dans ce métier et cela va de l’accueil avec le sourire, une présentation avec une mise en valeur des plats des vins et fromages, mais aussi une meilleure coordination avec les cuisiniers». Elle est persuadé que cette formation qui correspond à l’attente des restaurateurs lui permettra de trouver rapidement un emploi dans la région ou elle souhaite s’installer.

    Renseignement 3936 (Coût moyen 6 cts/mn – Plus d’infos 3008) 

    Se former pour surmonter son handicap

    «Je n’avais plus la capacité physique de poursuivre mon métier d’agent d’entretien dans une société de service » explique Sylvie Gonzalvez. Très appliquée devant son écran d’ordinateur, cette Fosséenne de 46 ans, suit actuellement une formation de secrétaire assistante au centre Afpa d’Istres dans le cadre d’un financement particulier du Conseil Régional PACA pour les travailleurs en situation de handicap.

    En effet, Mme Gonzalvez a dû changer d’orientation professionnelle car, comme elle le précise « j’ai subi une opération pour une hernie discale doublée d’un important rhumatisme musculaire, cela m’interdisait tout effort ».  Au départ, elle se destinait plutôt à un emploi d’accueil, mais dans ces recherches avec le conseil de Pôle Emploi, elle s’est plutôt orientée sur cette formation. Après six mois de cours, diplôme professionnel en poche, elle sera en capacité de réaliser l’ensemble des travaux courants de secrétariat d’une société. La formation est un outil très efficace pour les entreprises qui souhaitent recruter ou maintenir dans l’emploi un salarié handicapé. Pôle Emploi, mais aussi Cap Emploi aident les personnes, en difficultés de santé dans leurs recherches d’emploi ou de formation en fonction de leurs capacités et leur employabilité. C’est d’ailleurs aussi une des priorités opérationnelles de l’Agefiph,l’organisme qui gère les contributions financières versées par les entreprises pour le travail des personnes handicapées. Aujourd’hui débute la Semaine nationale pour l’emploi des personnes handicapées. Les centres Afpa des Bouches du Rhône accueillent en ce moment une cinquantaine de personnes dans ce cadre dont dix-sept sur Istres.

    Renseignement 3936 (Coût moyen 6 cts/mn – Plus d’infos 3008)

    A la fin de l'été ou de l'hiver les saisonniers peuvent bénéficier d’un dispositif souvent méconnu : le CIF-CDD

    La fin d’un contrat à durée déterminée c’est peut être l’occasion pour les saisonniers de booster leur avenir professionnel en suivant un Congé individuel de Formation à l’attention des salariés ou anciens salariés en CDD.

    Il permet ainsi de changer de métier, d’acquérir une qualification supérieure ou d’obtenir une certification par un diplôme professionnel grâce à une formation professionnelle de leur choix.

    Pour les salariés en CDD, il faut totaliser 24 mois d’activités au cours des cinq dernières années dont 4 mois en CDD au cours de la dernière année. Depuis janvier, les personnes âgées de dix huit ans à vingt six ans ont vu la durée initiale de cinq ans diminuée à une seule année.

    Si l’Opacif dont dépend le saisonnier accepte le projet il prend en charge tout ou partie des frais de la formation ainsi que la rémunération. Et l’ensemble des centres AFPA dans la région PACA proposent un hébergement et la restauration sur place.

    Ce dispositif est particulièrement intéressant pour les saisonniers à la montagne qui ont exercé dans les activités : ski, remontées mécaniques, hôtel-restaurant, etc.…

    Réunions d'information sur le CIF près de chez vous 

    Renseignement 3936 (Coût moyen 6 cts/mn – Plus d’infos 3008)
    www.paca.afpa.fr rubrique "actualités/agenda"

    A noter

    où sommes nous ?Centre de formation

    Centre de Formation d'Istres

    Chemin de la Picholine - Avenue Félix Gouin - 13804 Istres

    Téléphone 3936 (Coût moyen 6 cts/mn – Plus d’infos 3008)

    Partenaires

    Partenaires

    A noter

    Les réunions d'information VAE à 9 H

    Istres - 9 H

    Avenue Félix Gouin - 13804 Istres Cedex

    • 08/07/2015
    • 09/09/2015
    • 07/10/2015
    • 04/11/2015
    • 09/12/2015

    Martigues - 14 H
    Maison de l'Emploi et de la Formation
    Quai Toulmond - Espace Max Payssé - 13500 Martigues

    • 18/12/2014

    Contact : Marilyne Mong : Vae.istres@afpa.fr  

    Les réunions d'information CIF à 9H

    • 24/07/2015
    • 25/09/2015
    • 23/10/2015
    • 27/11/2015
    • 18/12/2015

    Contact : nathalie.corvasce@afpa.fr